Toulon  Var agglomération Qualité France Média Economie Culture Justice et injustices Cuverville sans frontière Cuverweb pratique
Maison fondée à Toulon en 1995

LETTRE D'INFORMATION | CONTACT

La nostalgie, camarade

jeudi 3 mai 2007
par Carolus

Vêtu de son inamovible gilet-safari (le beige avec les poches multiples), Carolus nous rapporte une enquête après des mois d’immersion en milieu hostile sans que la rédaction, un peu inquiète tout de même, ne reçoive la moindre nouvelle. Son papier était initialement intitulé « Rizières et djebels, récit d’une infiltration ».

Rizières et djebels, revue trimestrielle éditée par l’Association des Anciens Combattants de l’Union Française — section toulonnaise, n’est pas disponible en kiosque et c’est bien dommage. Notre investigateur a d’abord dû se rendre à la « maison du combattant », local financé sauf erreur par l’argent du contribuable, pour adhérer à l’ACUF. Le voilà désormais destinataire du bulletin paroissial des anciens de l’Indo et de l’Algérie, dont il évoque ici les meilleurs feuilles.

DèS la page 2, nous voilà fixés. Dans un encadré appelant les lecteurs à ne pas oublier de régler l’abonnement en temps utile, il est indiqué que la revue « mène son combat pour la restauration des valeurs fondamentales en péril dans notre pays ». Heureusement qu’il y en a qui s’en occupent.

L’éditorial, accompagné de la photo du penseur de service nous faisant un salut militaire avec son béret de para, taille un costard grande largeur à Chirac. « Grand maître des promesses non tenues », « impuissance velléitaire », « bilan désastreux », « aventurier sans scrupules ». À Cuverville où on n’a pas peur des mots, on en serait presque gêné.
Par chance, si on ose dire, Sarkozy est mieux traité. À croire que l’un est moins gaulliste que l’autre. Dans une fine analyse de la situation politique, un second penseur évoque le congrès de Versailles où il fut adoubé. « La première partie du discours de Sarkozy avait un côté émouvant [NDLR : les baroudeurs savent avoir le cœur tendre], la deuxième était plus technique et mérite d’être disséquée sans pour autant entraîner de critique stérile ». T’as raison, Gaston, pas de critique stérile envers Sarko. « L’Homme a du cran, de l’autorité, et malgré sa petite taille il en impose ». Deux observations. La majuscule à « Homme » est d’origine. D’autre part, ce n’est pas le mot "taille" qui figure dans le texte mais "raille". Ouille ! Raille, racaille, il y a des lapsus tragiques.
Après que Dupont-Aignan se soit fait aimablement traiter de « petit crétin opportuniste », l’auteur conclut. « Je l’ai déjà dit et écrit, Sarkozy ne m’enthousiasme pas mais c’est le dernier rempart contre le sectarisme, l’obscurantisme et le retour des dogmatiques ». Le sectarisme, l’obscurantisme, seuls des spécialistes savent en parler.
C’est pas trop mal pour Sarko, alors ? Oui et non. Parce que page 15 il est question de l’inauguration à Hyères d’une plaque « aux disparus tombés pour que la France vive en Algérie ». L’auteur du communiqué en profite pour évoquer « l’ignominie de l’actuel ministre de l’Intérieur [NDLR : ministre qui a changé depuis, rappelons que la revue est trimestrielle] qui a interdit l’inauguration de la stèle aux combattants tombés pour que vive l’Algérie française de Marignane avant d’aller à Alger, bras dessus bras dessous avec le terroriste Bouteflika, déposer une gerbe sur le monument aux morts des assassins FLN ».

Page 7 on nous annonce des conférences d’un nommé José Castano bien connu dans sa rue. On peut choisir entre « La tragédie de l’Algérie Française » ou « Les seigneurs de la guerre, la Légion étrangère au combat ».

Bon, vous direz vous. Ce sont quelques malades de la chose militaire, des nostalgiques de l’Indochine et de l’Algérie française incapables de penser à autre chose qu’à la jugulaire, des mabouls du pas cadencé et du cassage de bougnoules. Erreur. Ils s’intéressent aussi au domaine civil car ils se sont donnés pour mission de démasquer le communiste ou le gauchiste partout où ils se trouvent. Un civil gauchiste, ils en ont débusqué un, et lui aussi a droit à se faire tailler un costard. Plus exactement, ils lui taillent une soutane puisqu’il s’agit de l’abbé Pierre. Ils dénoncent le « déluge de larmes de crocodile » qui a salué sa mort, et « même la presse algérienne y a été de son article ». Horreur ! La presse algérienne ! Ces gens-là ont une presse. Ils savent écrire alors ? « Ce curieux abbé, député MRP quelques années auparavant avait voté au côté des communistes pour refuser de rapatrier le corps de nos soldats tombés en Indochine ». Salaud de curé ! Avec un sens du portrait remarquable, l’individu qui défèque cet article ajoute : « Jouant de son physique de Père Noël et de cette trivialité faussement bonasse qui plaît si fort aux médias, notre homme savait comme personne initier le terrorisme sentimental et intellectuel qui fait fonctionner notre société ». Terrorisme sentimental... Voilà une noble cause, on aimerait bien que les gens d’Al-Qaida soient des terroristes un peu plus sentimentaux.

La page économique nous offre un article intitulé « le goût amer de l’euro » qui a la particularité d’être signé de Bruno Gollnisch. Oui, celui des chambres à gaz qui n’existent pas. Là, ça devient plus clair. Surtout quand on se reporte à la page 29 qui évoque les candidats aux présidentielles. « Quelles que soient les qualités et les défauts [NDLR : hé, il aurait fallu écrire : quels que soient, car défaut c’est masculin. On dira ce qu’on voudra, la presse algérienne est quand même mieux rédigée] du programme électoral de Le Pen, il convient assez bien à ceux qui persistent à croire en la France ». Seule restriction , l’auteur constate qu’à 80 piges l’âge du capitaine est un peu élevé pour remettre en ordre le pays.
On trouve évidemment d’autres références à la pensée lepenienne. « L’immigration, la bête noire de Le Pen, auquel la majorité des Français adhère n’est toujours pas résolue, plus de deux millions par an, dont 700.000 pour les Africains auxquels se joint notamment la Chine surpeuplée que complète la régularisation des parents d’enfants scolarisés ». On n’osera qualifier cette phrase de petit nègre, par respect pour l’ancien qui l’a rédigée et qui pourrait nous en péter une durite.

Une page entière est consacrée à « cette immigration qui tue la France ». C’est un appel à soutenir l’association la Voix des Français pour 30 euros, ou 50 si vous êtes bienfaiteur, car « le bateau France coule en raison d’une voie d’eau importante : l’immigration massive et incontrôlée ». Quelques pages avant, on avait l’explication. « La décolonisation imposée aux empires coloniaux par l’utopiste Roosevelt et le dictateur Staline a engendré un malheur sans fin ; la décolonisation, c’est 50 ans de guerres génocides […] Les conséquences majeures de ce formidable échec sont une immigration déferlante qui nous vaut, en France, dix millions d’allogènes assistés, dont six millions de musulmans ». Notons que la Voix des Français est une annexe du Club de l’horloge, qui oeuvre depuis des lustres pour le rapprochement entre la droite et le Front national. Le président des deux officines, henry de Lesquen, s’occupe aussi de Radio Courtoisie et n’aime pas du tout, lui, Nicolas Sarkozy.

On ne terminera pas sans livrer une information essentielle pour tous ceux que la chose intéresse, puisée à la page 27 de Ribels et Dgezières. L’association les Amis de Raoul Salan fait dire une messe pour le Général et ses compagnons en l’église Saint Thomas d’Aquin à Paris, le samedi 9 juin 2007. Juste le jour où Salima prépare le tajine pour les copains. On ne pourra pas y aller, c’est trop con ! Dommage pour Raoul.

Imprimer Imprimer

  • La nostalgie, camarade 10 mai 2007 (1 r?ponse)
<span style='text-transform: uppercase;'>Qualité France</span>
Dans la m?me rubrique
Quand la Marine met du plomb dans l’Éducation nationale
(31/01/2011) (7 messages)
Régionales 2010 : un nouveau fauteuil pour le cumulard Hubert Falco
(01/03/2010) (5 messages)
Devedjian / Madelin : "la lamentable équipée de deux étudiants"
(08/12/2009) (6 messages)
Falco, le mauvais exemple des fusillés
(09/11/2009) (2 messages)
Reconversions (2/2)
(04/10/2009)
Reconversions (1/2)
(02/10/2009) (1 message)
Hubert Falco, le spécialiste
(03/04/2008) (6 messages)
La démocratie participative peut ne pas être un concept marketing (seconde partie)
(21/01/2008) (1 message)
La démocratie participative peut ne pas être un concept marketing (première partie)
(11/12/2007) (1 message)
Maryse Joissains : Toulon exporte ses cerveaux
(02/09/2007) (4 messages)
Les br?ves
Sarkozy annonce la création de 30.000 places dans la fonction publique
(13/09/2011)
Cuverville vote Falco !
(16/02/2011)
Signes, 2 janvier 2011 : un jour heureux
(11/01/2011)
Arthur Paecht défendra les anciens combattants
(18/11/2010) (2 messages)
C’est la saison des amours : Mariani, Falco et Couderc lèvent le Pied-noir
(08/02/2010)
Contributions toulonnaise et militaire au débat sur l’identité nationale
(06/01/2010)
Petite contribution de Patrick Devedjian au débat sur l’insécurité
(01/12/2009) (5 messages)
Dîtes non aux incivilités : poursuivez votre maire !
(30/11/2008) (4 messages)
Un Tour de France hautement symbolique
(23/10/2008)
Hubert F. et les bidasses en folie
(09/09/2008)